Arcas en voyage

Arcas en voyage

6. La Moselle

Lundi 18 juillet

Nous sommes à Konz, on prend le train, gare à 10 min. du port pour Trier (Trèves). Nous avons payé 2,80 € pour 11 minutes de voyage…

 

M1.JPG

 

 

Trèves est la plus ancienne ville d'Allemagne. Elle fut fondée vers 16 avant JC, sous l'empereur Auguste. 

La Porta Nigra, porte romaine de la ville, du 2e siècle.

 

M2.JPG

 

Le Kurfürstliches, palais électoral du 17e siècle, actuellement siège de l’administration du district.

 

M3.JPG

 

Place du marché.

 

M4.JPG

 

Faute de boulangerie, le soir, nous faisons notre pain pour le p’tit déj. de demain.

 

M5.jpg

 

Mardi 19 juillet

Diane à 6h20. Départ 7h15 parce qu’il fait très chaud, qu’il n’y a pas de port, qu’on ne peut pas s’arrêter n’importe où et qu’on nous a prédit de longues attentes aux écluses.

Belle remontée de la Moselle le long des coteaux de vignes.

 

M7.JPG

 

On a de la chance car notre bateau, mesurant 3,20m de largeur, peut passer par la petite écluse parallèle à celle à grand gabarit. Le gros avantage, c’est qu’on se débrouille tout seuls car tout est automatique. On doit juste rentrer tous les pare-battages et ça passe tout juste… sinon, pour passer la grande écluse, il faut attendre un commercial et ça peut prendre 1 heure !

 

M8.JPG

 

Arrivée à 11h15 à Schwebsange (Luxembourg) après 42 km. et 2 écluses. Jeff fait le plein à 0,93 € le litre. Après-midi dans le bateau à l’ombre… il fait 35°

 

Mercredi 20 juillet

Vu la température, départ à 7h20. On arrive à l'écluse de Schengen, connu pour son célèbre accord du même nom,  et on doit attendre un commercial pour passer dans la grande écluse car la petite est fermée.

 

M9.JPG

 

On suit ce bateau pour passer l’écluse suivante sur un tronçon de Moselle sauvage et sinueux…

 

M10.JPG

 

… et on arrive à Thionville (32 km et 2 écluses).

 

M11.JPG

 

Il fait tellement chaud que l’on va juste au centre commercial profiter de la clim !! On admire la mairie en passant.

 

M12.JPG

 

 

 

 

Jeudi 21 juillet

 

Départ 7h45. Après les gros orages de la nuit, il fait enfin plus frais.

 

A un moment donné, nous quittons la Moselle pour emprunter le canal des mines de la Moselle où l’on voit encore des exploitations charbonnières et autres industries.

 

M13.JPG

 

 

Nous avons parcouru 35 km et croisé un seul bateau ! Nous avons donc sassé 4 écluses, dont une grande, tout seuls.

 

Arrivée à Metz, une des plus importantes cités du Saint-Empire germanique, maintenant capitale de la Lorraine, à 11h30. Jolie capitainerie où l’accueil est très sympa, les sanitaires et la machine à laver compris dans le prix de 13 € la nuit ! J’en profite pour faire une lessive.

 

M14.JPG

 

 

 

Le port est bien situé, à 10 minutes du centre ville.

 

M15.jpg

 

 

 

On longe la Moselle depuis le port pour aller en ville.

 

M16.JPG

 

 

 

La cathédrale Saint-Etienne de Metz est construite en pierre jaune de Jaumont. Son surnom « lanterne du Bon Dieu » vient des 6500 m2 de vitraux qui font de cette cathédrale la plus lumineuse de France.

 

M17.JPG

 

 

 

Sa nef impressionnante d’une hauteur de 42 m.

 

 

M18.jpg

 

 

Certains vitraux sont de Chagall, comme celui-ci :

 

M19.jpg

 

 

 

 

 

Visite de cette belle ville en petit train, sous l’orage. On passe devant la gare, gigantesque (300 m. de long), qui devait être rapidement opérationnelle pour les troupes allemandes.

 

M20.JPG

 

 

 

Vendredi 22 juillet

 

Il fait beau et chaud. Nous traversons un magnifique parc qui jouxte le port.

 

M26.jpg

 

 

 

 

Nous prenons le « bus à haut niveau de service » en site propre, sorte de tram sur roues : 

 

M21.jpg

 

 

 

En deux arrêts nous voici au centre Pompidou, haut lieu de l’art contemporain.

 

M22.jpg

 

 

 

Le tableau « Chopin’s Waterloo » fait des débris d'un piano écrabouillé !

 

M23.jpg

 

 

 

Celui-ci même en lisant l’explication, on n’a rien compris…

 

M24.jpg

 

On a quand même apprécié une belle exposition "SUBLIME" les tremblements du monde, oeuvres d'une centaine d'artistes qui interrogent la complexité de notre relation à la nature. La fascination des volcans, la terreur des tremblements de terre ou éruptions, etc.

 

 

 

Au retour nous passons devant la tour Camoufle, vestige des fortifications.

 

M25.jpg

 

 

Samedi 23 juillet

 

Nous partons bien équipés pour affronter le crachin qui nous accompagne tout le matin. Heureusement il ne fait pas froid.

 

M27.jpg

 

Installation des panosses achetées au gré des villes traversées, pour éviter de salir l’intérieur du bateau.

 

M28.jpg

 

Oups ! Dans un rétrécissement (où l’on doit s’annoncer en klaxonnant), on doit céder la place à une péniche qui ne s’était pas manifestée…

 

M29.jpg

 

Escale à Pont-à-Mousson dans un joli port bien équipé.Promenade jusqu’en ville  (une grande place et quelques rues). On se dépêche de rentrer car l’orage menace, mais il nous a rattrapés et on arrive trempés. Et pour ne rien arranger, une fenêtre étant restée ouverte, on a dû éponger beaucoup d’eau dans le bateau…

 

M29b.jpg

 

Dimanche 24 juillet

 

 8h : 18° et 98% d’humidité ! On ne s’étonne pas que rien ne sèche à bord… nous partons dans une brume fantasmagorique.

 

M30.JPG

 

Dans une écluse, un héron hardi attend que l’eau lui monte jusqu’au ventre pour daigner s’envoler !!

 

M31.JPG

 

On arrive à Pompey et on s’arrête dans une halte désaffectée.

 

M32.JPG

 

Lundi 25 juillet

 

Nous prenons le bus pour aller à Nancy, chef-lieu de Meurthe et Moselle. A la sortie du bus, nous descendons une rue qui nous amène directement à la place Stanilas ( XVIIIe, roi de Pologne au nom imprononçable : Leszczynski… sa fille ayant épousé Louis XV, il a reçu le duché de Lorraine )

 

M33.JPG

 

M34.JPG

 

Cette ville est magnifique, élégante, superbement entretenue avec des parcs superbes.

 

jardin.JPG

 

Cela vaut un petit séjour ultérieur…

Détail du Palais des ducs de Lorraine.

 

M35.JPG

 

Dîner dans une Brasserie Art Déco.

 

M36.JPG

 

Maison de style art déco :

 

art.jpg

 

 

Mardi 26 juillet

 

Nous partons à 7h45 car une longue étape nous attend : 6 écluses et 24 km, ce sont les derniers sur la Moselle large, majestueuse et sauvage.

 

M37.JPG

 

Dernière rencontre aussi avec un monstre dans un chenal étroit…

 

M38.JPG

 

Dernière grande écluse où nous sommes seuls, comme souvent, à croire que les navigateurs n’apprécient pas beaucoup les rivières !

 

M39.JPG

 

Suite au chapitre 7. Canal de la Marne au Rhin, versant Ouest

 

 

 

 

 

 



21/07/2016
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres