Arcas en voyage

Arcas en voyage

5. La Sarre

Le canal de la Sarre (anciennement canal des Houillères de la Sarre), construit en 1834, a une longueur de 76 km et comporte 27 écluses rachetant une dénivellation de 73 m.

 

Vendredi 8 juillet

Jolie navigation dans le plus grand bief de partage de France = 30 km sans écluse ! C’est reposant…

 

S1.JPG

 

Jolie halte et nuit tranquille devant l’écluse n°1 du canal des Houillères de la Sarre

 

S2.JPG

 

Samedi 9 juillet

Départ à 8h30 pour naviguer avant les grosses chaleurs ! On reçoit une télécommande

 

S3.JPG

 

et l’on passe une chaîne de 12 écluses séparées par 400 à 700 m. de bief.

 

S4.JPG

 

De part et d’autre du canal des étangs immenses…

 

S5.JPG

 

Halte à Mittersheim.

 

Dimanche 10 juillet

Nous quittons l’Alsace Bossue pour arriver en Lorraine (région administrative qui comprend les départements de la Meuse, Meurthe-et-Moselle, Moselle et Vosges), plus précisément en Moselle… On traverse des forêts puis des zones agricoles immenses.

 

S6.JPG

 

Halte en bordure de la forêt pour être à l’ombre mais, hélas, les taons et moustiques festoient au resto Martine !!

 

S7.JPG

 

Lundi 11 juillet

On trouve une pompe à diesel au bord du canal, Jeff fait le plein.

 

S8.JPG

 

Le canal côtoie la Sarre.

 

S9.JPG

 

Nous quittons le canal pour naviguer sur la Sarre et arrivons à Sarreguemines, chef-lieu de la Moselle. Son nom doit son origine à l’allemand Saargemünd (embouchure de la Sarre). Joli port en pleine ville…

 

S10.JPG

 

…où nous cherchons vainement un restaurant local. (en sortant on en a trouvé plusieurs, évidemment !)

 

S11.jpg

 

Mardi 12 juillet

Nous allons visiter le musée des techniques faïencières situé dans l’ancienne usine, sur l’emplacement d’un ancien moulin au bord de la Blies construit en 1841. Sarreguemines a été tout au long des XIXeme et XXeme siècles un important centre de production de faïence réputée loin à la ronde.

 

S12.JPG

 

Meule à broyer les galets afin d'affiner la matière première nécessaire à la fabrication de la pâte à faïence :

 

S14.JPG

 

Le four :

 

S13.JPG

 

Le jardin des faïenciers, autour du musée, est magnifique.

 

S15.JPG

 

Après ça, quoi de mieux que de prendre un sauna et de faire trempette dans le centre nautique qui se trouve en face du musée !

Le bain d’eau glacée (sans commentaire !)

 

S16.JPG

 

 

Mercredi 13 juillet

 

Il pleut à verse. On décide de rester un jour de plus à Sarreguemines. On profite de ce mauvais temps pour flemmer et dîner avec nos compagnons de route, Isabelle et Guy.

 

En fin d’après-midi, nous allons payer notre nuit supplémentaire à la capitainerie qui se trouve sur une péniche pas loin de notre bateau…. mais… pour y arriver nous devons faire un immense détour (environ 1 km ! sans exagérer) car le périmètre a été bouclé pour cause de sécurité en vue des feux d’artifices qui seront tirés ce soir !

 

 

S17.jpg

 

 

 

Jeudi 14 juillet

 

On fait le plein d’eau et l’on part.

 

Accueil sympa à l’écluse 29 !

 

S18.JPG

 

 

A l’écluse 30, allemande, on rend notre télécommande et on navigue désormais sur la Sarre allemande. Jusque là, la Sarre servait de frontière et était canalisée.

 

S19a.JPG

 

 

 

On fait escale à Sarrebrücken, jolie ville.

 

S19b.JPG

 

 

 

Hôtel de ville :

 

S20.jpg

 

Temple baroque (1762-1775) de Ludwigskirche, érigé par Stengel, grand architecte de cette époque. Les palais autour de la place étaient destinés aux officiers. Le tout a été entièrement détruit en 39-45 et reconstruit à partir des années 1950.

 

S21.JPG

 

 

 

Vendredi 15 juillet

 

Navigation sur la Sarre et ses écluses immenses, 190 X 12m. dans lesquelles nous sommes seuls !

 

S22.JPG

 

 

Ici, une seule porte :

 

S23.JPG

 

 

Et là, nous voici à 3 bateaux. On se retrouve tout à l’avant de l’écluse et il n’y a qu’une barre à laquelle s’accrocher pour tenir le bateau, car vu la hauteur, un cordage serait trop court… Heureusement Jeff avait prévu le coup et fabriqué un crochet ad’hoc.

 

S24.JPG

 

 

Escale à Merzig où nous allons nous ravitailler au supermarché.

 

C'est notre 50e jour de croisière. Nous avons déjà parcouru 600 km et franchi 200 écluses.

 

 

Samedi 16 juillet

 

Départ matinal (8h30) pour être à l’écluse à 9h. Après 1 heure d’attente et quelques explications incompréhensibles d’un éclusier germanophone qui parlait vite, nous laissons passer un bateau à passagers prioritaire, on passe enfin !

 

Sympathique croisement avec un bateau d’une cie connue…

 

S25.JPG

 

 

 

Petit exemple de notre carte fluviale qui montre les méandres de la Sarre et donne de précieuses informations.

 

S26.JPG

 

 

 

La carrière au PK 23 :

 

S27.JPG

 

 

 

On retrouve le bateau à passagers à l’écluse suivante, mais cette fois, on a le droit de se mettre derrière lui dans l’écluse de 190 m.

 

 

S28.JPG

 

 

La même photo 10 minutes après et 15 mètres plus bas !

 

S29.JPG

 

 

 

Paysage typique de l’étape du jour.

 

S30.JPG

 

 

 

Nous faisons halte à Saarburg. Magnifique bourgade. Nous y allons à vélo car le port (comme tous les autres dans cette région) se trouve loin de la ville.

 

S31.jpg

 

 

 

Les moulins et la cascade, attraction touristique du lieu.

 

S32.JPG

 

 

 

Nous montons aux ruines du château fort de la Sarre (964) d’où l’on a une magnifique vue sur la Sarre et ses environs.

 

 

S34.jpg

 

 

Dimanche 17 juillet

 

Nous quittons la verdoyante Sarre…

 

 

S35.JPG

 

 

Pour arriver sur la Moselle et faisons escale au port de Konz.

 

 

S36.JPG

 

 

Nous sommes à mi-parcours et mettrons le cap au sud dès la prochaine étape.

 

S37.jpg

 

 

 

Suite au chapitre 6 La Moselle

 

 



12/07/2016
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres